Sud-Ouest

Image is not available
Arrow
Arrow
Slider

Du Pays basque à l’Aveyron, des Pyrénées au sud jusqu’au Massif Central au nord, la région viticole du Sud-ouest s’étend sur près de 500 km et 12 départements. La culture de la vigne existe dans cette région depuis des siècles, implantée par les gaulois bien avant l’arrivée des romains. Le savoir-faire se développe par la suite sous l’impulsion des monastères et des abbayes, sur la route qui mène à Saint Jacques de Compostelle. Leur vin est particulièrement apprécié par François Ier et la royauté anglaise.
Réparti sur 33 200 hectares, pour une production qui dépasse annuellement 1,5 millions d’hectolitres, le vignoble, aujourd’hui fort de ses terroirs et de leurs renommées, a pourtant connu des débuts difficiles. Pendant longtemps les vignobles du Sud-ouest, coincés entre Pyrénées et Massif Central, ont cruellement manqué d’axes de communication, et leurs petites productions déjà fragilisées par le phylloxéra restaient dans l’ombre de leurs voisins bordelais.
Ce n’est qu’à partir des années 70 que le Sud-ouest prend son envol et construit son identité : une extraordinaire diversité de sols, de climats et de cépages, source de vins tout aussi différents, à la palette de saveurs très complète. Le climat alterne entre influences océaniques, méditerranéennes et montagnardes sur des sols principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. La multitude des terroirs a amené les vignerons à s’orienter vers un très grand nombre de cépages, certains anciens et très typiques de la région.
En rouges, rosés, blancs secs, moelleux ou mousseux, le patrimoine viticole dénombre ainsi plus d’une trentaine d’AOC (ou leurs déclinaisons), ainsi qu’une production notable de vins de pays, qui révèlent à la fois l’originalité, la force et la tradition du Sud-ouest.


Sud-Ouest

Slider